Home IDAM Aikido Jodo Iaido Corsi Stage Articoli Akaoni Biblio


L'arbre chinois est le symbole de la structure de l'univers :
chaque branche double (ying et yang) produit la fleur (principe unique).

Italiano
Versione italiana

L'INSTITUT DES ARTS MARTIAUX

IDAM

C'est par une approche pluridisciplinaire, centrée principalement sur le maniement des armes - jo (bâton), bokken (sabre en bois), katana (vrai sabre) - que l'Institut Des Arts Martiaux vous propose de découvrir le message de l'AIKIDO, cet art martial qui, plus qu'un simple système de self-défense, propose un mode de vie et de comportement en parfaite harmonie avec l'autre et notre environnement.

« Le secret de l'AIKIDO , disait le fondateur Morihei Ueshiba , ne réside pas dans la manière de déplacer ses pieds, mais dans la manière de faire bouger son esprit. Je ne vous enseigne pas des techniques d'art martial, je vous enseigne la non-violence. » On dit que ses dernières paroles furent : « L'AIKIDO appartient au monde entier. »

Ce magnifique outil, dont la gestuelle allie subtilement - alchimiquement, pourrait-on dire - la biomécanique du corps (muscles, tendons, ligaments, notamment) aux énergies véhiculées par le monde en mouvement, permet par son approche martiale d'entrer dans nos peurs, les reconnaître et les utiliser. Cette nouvelle connaissance, que la pratique permet d'acquérir, nous ouvre les portes de l'esprit pour qu'il vibre au rythme d'AIKI, de l'UNITE. En finalité, le but ultime de l'AIKIDO n'est pas de terrasser son adversaire mais de lui démontrer l'inutilité de son attaque.

Pour y parvenir, l'AIKIDO fait appel aux principes d'attraction-répulsion et à la loi de la gravité. L'une des caractéristiques de cet art est l'extrême fluidité de ses mouvements, laquelle découle du principe de non-opposition, c'est-à-dire d'harmonisation avec les forces, les énergies en mouvement. « L'AIKIDO est le principe de la non-résistance. Il donne le pouvoir de transpercer et de détruire tout ce qui est mal intentionné et de pacifier le monde. » (Paroles du fondateur)

Au début, le pratiquant apprend à coordonner l'ensemble de ses mouvements et l'étude des armes se révèle être la mieux adaptée didactiquement pour parvenir à coordonner corps et esprit.

Parallèlement à cette étude, le pratiquant devra se confronter à l'autre, l'adversaire, l'antagoniste, celui qui attaque et crée la dynamique, l'énergie avec laquelle il apprendra à interagir. C'est à ce stade de la pratique que se révèle l'aspect martial de cette discipline, car il s'agit en fait d'apprendre à répondre à une attaque, quelle qu'elle soit, c'est-à-dire à se placer intentionnellement dans une situation conflictuelle.

La technique permet d'obtenir ce niveau. Mais l'AIKIDO est au-delà de la technique, un peu comme la musique est au-delà des doigts du pianiste sans lesquels, pourtant, il ne pourrait être entendu. L'AIKIDO se manifeste avant l'attaque. Il intervient au niveau de l'intention même de l'attaque. Cette connaissance, tant physique que mentale, nous fait entrer dans une autre dimension où le rapport espace-temps devient relatif, où une seconde paraît une éternité.

Parallèlement, et conséquemment, cette dimension nous renvoie, comme un écho, à notre propre intention et les peurs qui y sont associées : peur de se faire mal, peur de faire mal, peur de ne pas y arriver, peur de ne pas bien faire, peur du ridicule, etc., autant de conflits intérieurs que l'AIKIDO nous permet d'appréhender pour nous aider à nous connaître mieux.

Masakatsu Agatsu Katsu Hayabi.
La vraie victoire est la victoire sur soi, laissons ce jour arriver rapidement.

Il s'adresse donc à toute personne : femme, homme, enfant, adulte, en mesure de se mouvoir normalement et désireux que cet avantage perdure.

Plus qu'un simple club, l'Institut Des Arts Martiaux se veut être un centre de recherche, d'études, d'échanges des arts martiaux en général et de l'AIKIDO en particulier, où tous ceux qui cherchent seront les bienvenus.